Skip to Content
CHAU / Chaumont / France

Comment intégrer localement un équipement à vocation Nationale et Européenne? Qu’est-ce qu’une institution culturelle dédiée au Graphisme?
Voici les questions auxquelles nous avons répondu pour la construction du Centre International du Graphisme (CIG) qui s’inscrit dans le cadre du réaménagement urbain lancé sur le secteur de la gare à Chaumont.

La composition d’ensemble est très simple,la qualité du bâtiment existant, la Banque de France, permet d’envisager l’implantation du CIG dans ce bâtiment et en extension de celui-ci.
L’aménagement urbain envisagé permettra d’articuler des liaisons entre programmes (gare ferroviaire,les futurs cinémas multiplexe…) et de redonner aux piétons un espace agréable à pratiquer.

Comme tout équipement de proximité, le bâtiment doit être un « signe » identifiable par son échelle, sa fonction et l’image qu’il véhicule.
Nous avons pris le parti de ne pas « s’accrocher » sur les façades en ménageant une mise à distance de l’extension contemporaine. Cette extension doit à la fois s’afficher, se mettre en contre poids de l’existant et subtilement se fondre dans la vie de quartier.
Ce volume monolithique est traité uniformément en béton poli sans joints apparents. Le volume n’a pas d’échelle identifiable renforçant son caractère abstrait. L’environnement vient se refléter sur les façades satinées du bâtiment. Un jeu de pentes en toiture renforce le travail sculptural de l’ensemble et permet un effet « signal ». Ses découpes franches libèrent des perspectives sur la BdF et les bâtiments alentours.

La signalétique du Centre du International du Graphisme apposée sur l’existant vient se prolonger au sol. Ce procédé, une anamorphose, permet ainsi de créer une image déformée qui se recompose à un point de vue préétabli et privilégié : l’espace public entre le multiplexe et le parvis d’accès. Les visiteurs sont ainsi invités à rentrer dans le centre, c’est le début d’un voyage initiatique dans l’univers du graphisme.Les limites intérieur/extérieur sont volontairement brouillées.
Notre parti pris scénographique consiste à favoriser la création d’éléments et d’espaces modulables, interchangeables à la fois en terme de muséographie et de scénographie.


Maitrise d'ouvrage : Ville de Chaumont
Surface : 3 604 m2 SHON
Budget : 7 855 000 €HT
Calendrier : Concours Mars 2011 Classé 2ème
Collaborateurs : Archimen / Scene / Bruce Mau Design / Atelier ON / Alhyange