Skip to Content
AMAN / Saint Amand-les-Eaux / France

Le projet consiste en la construction d’un groupe scolaire regroupant les actuelles écoles du Mont des Bruyères et Jeanne Menu sur de terrains libres d’occupation. Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet urbain de la ville de Saint-Amand-Les-Eaux.
Pour la conception de ce nouvel édifice, il nous est apparu nécessaire d’avoir une approche globale du nouveau groupe scolaire.
Le projet se doit de proposer une architecture remarquable donnant son statut d’édifice public au bâtiment en cohérence avec le contexte urbain.
Nous avons privilégié l’implantation du projet à l’écart de cette rue source de pollution sonore et visuelle – à l’ouest de la parcelle, le long de la voie nouvelle et de la rue du Chêne Crupeau.
Cette disposition libère un espace tampon végétalisé entre le groupe scolaire et la rue de la Croisette.
Le programme fonctionne sur trois secteurs distincts : Le pôle administratif, le pôle enseignement maternelle et élémentaire, la salle plurivalente.

Le groupe scolaire se déploie de plain pied sur un axe Est-Ouest. L’organigramme général et les contraintes inhérentes au programme, nous ont amené à penser le bâtiment avec une toiture unificatrice.
Celle-ci est conçue comme une cinquième façade non accessible. Un jeu de pentes légères permet de faire varier les hauteurs utiles en fonction des programmes. Ces programmes sont matérialisés par des « boites » programmatiques de tailles différentes.
Par ce traitement architectural nous évitons toute forme de répétitions. Ainsi nous offrons des perspectives inédites et une architecture ludique. Les espaces entre boites programmatiques sont largement vitrés pour offrir des vue sur le lointain et ponctuer le parcours intérieur.
Sur les espaces d’entrée, ces programmes de teinte claire sont percés aléatoirement par des baies de tailles variées. Les programmes sont largement vitrés sur les cours afin d’offrir une continuité intérieure – extérieure et favorisant le contrôle des cours de récréation.
La toiture forme un « 8 » en plan avec un point de convergence sur les locaux administratifs. Les cours de récréations sont inscrites dans le périmètre de ce 8. Cette couverture vient en débord permettant une circulation extérieure protégée entre programmes. Au nord, les deux cours s’ouvrent sur le paysage.
Cette ouverture est cadrée par le toit. L’espace libéré, couvert offre de vastes préaux reliés physiquement au bâtiment.
Des percements viennent ponctuer la toiture avec notamment des patios de couleur à ciel ouvert.


Maitrise d'ouvrage : Ville de Saint Amand-les-Eaux
Surface : 2 684 m2 SHON
Budget : 5 210 000 € HT
Calendrier : concours mars 2012
Collaborateurs : sogeti